ce site est incrit au Hit-Parade

TRADITIONS EN CATALOGNE 3/4

- LA SANCH : procession du vendredi Saint à Perpignan

- LES GOIGS de Pâques

- LA FÊTE DE LA SAINT JEAN (voir les videos )

- LA SARDANE voir la video

LA FÊTE DE LA SAINT JEAN

Le 23 Juin 2002 la Saint Jean a été particulièrement fêtée à Laroque :

Les enfants, selon la tradition, avaient cueilli les herbes et les plantes et avaient confectionné les petits bouquets secs qu'ils ont offert aux assistants.

Puis tous, de blanc vêtus, ils ont formé la chaine de la fraternité, et la flamme descendue du Canigou est passée de main en main.

Enfin Madame Armada Maire de Laroque a lu le message de la fraternité en catalan et en Français.

La soirée s'est poursuivie par un spectacle proposé par le Comité des Fêtes, et un feu d'artifice nos pages "SAINT JEAN 2002" retracent en photos, sons et vidéo les points fort de cette soirée.

HISTORIQUE :

Depuis la nuit des temps, le slostice d'été est célébré selon des modes différents où se retrouvent le feu, l'eau, les plantes, le tout dans un contexte de renouveau, de joie et de vertus magiques où le bien l'emporte sur le mal, et la vie sur la mort.

 

C'est la victoire de la lumière, la victoire du jour sur la nuit.

 

Le rite primitif de ces feux de joie transparaît toujours dans les différentes formes qu'il revêt au gré des inspirations locales.

 

Après la seconde guerre mondiale, cette célébration de la St-Jean tombe peu à peu en désuétude. Mais si la tradition se meurt, au coeur de chaque catalan subsite un profond désir et besoin de retrouver ses racines, d'établir un lien avec son histoire, ses traditions et de redonner une vitalité à la langue de ses pères.

 

En 1950 c'est la résurrection des Feux de la Saint Jean comme fête. Le CDJ organise à Notre Dame de la Salut une soirée de réjouissances. Le CDJ organise et remet en valeur la tradition des herbes et bouquets de la Saint Jean.

 

Mais le 23 juin 1955, François Pujade, Président du groupe excursionniste Arlésien, avec un groupe d'amis, monte au sommet du Canigou pour y célébrer son anniversaire.

 

Ils y allument un feu. La météo étant favorable, les villages avoisinants le voient.

 

L'année d'après, une organisation se met en place pour illuminer le plus possible de pics et tours. En 1958, l'équipe montagne du CDJ prend en charge 22 postes ( Tours-Sommets-Hauts lieux).

 

Au fis des ans, l'enthousiasme baisse, la météo n'est pas toujours au rendez-vous: de moins en moins de pics sont illuminés.

 

En 1963, Jean Iglésis, Président du Cercle des Jeunes de Perpignan prend une initiative qui va donner à cette nuit catalane du 23 juin une dimension nouvelle: puisqu'on n'aperçoit que très rarement le feu du Canigou, on le descendra en plaine à l'aide de lampes tempête, par relais de coureurs, on le descendrait en plaine à l'aide, jusqu'au Palais des Rois de Majorque.

 

L'accueil de la flamme auprès des villages traversés est enthousiaste. On la partage, on la transmet au village voisin. La flamme ne s'éteindra plus, elle est conservée toute l'année à la Casa Paîral de Perpignan.

 

Elle devient rapidement un symbole de paix et de fraternité. Elle trouve son écho auprès de multiples associations de catalans dans de nombreuses régions.

 

Excluant toute intolérance ou xénophobie, toute récupération partisane ou politique, elle est offerte à ceux qui la désirent et la respectent.

 

Adaptable à toutes les cultures, elle va en divers lieux de France et même dans le Monde.

 

En Pays Catalan, grâce au symbolisme puissant du Canigou, c'est une des expressions fortes de la catalanité. La Charte dels Focs de Sant Joan, flama del Canigo la codifie.

 

De nos jours, le Cercle des Jeunes, à travers le Comité des Feux de la St-Jean, Flamme du Canigou, assure sa pérenité et tous les ans, trois montagnards vont la régénérer le 23 juin à 0 h au sommet du Canigou et la veillent toute la nuit.

 

Mais ils ne sont plus seuls, des centaines de veilleurs les accompagnent.

 

 

 

 

 

QUELQUES DATES CLES

 

 

1947 - Renaissance des Feux de la Saint Jean (Feu de joie) par le Cercle des Jeunes à Notre Dame de la Salut.

 

1955 - Premiers Feux du Canigou par François Pujade.

 

1958 - "Feux sur les CIMES", le CDJ assumera 22 postes en montagne.

 

1963 - La flamme du Canigou veillée et portée par des montagnards du CDJ arrive à Perpignan: au Palais des Rois de Majorque

 

1964 - Marguerite Mestre allume la flamme avec une loupe sur la terrasse du Castillet

Le CDJ la veille au sommet du Canigou et organise sa répartition.

La flamme est conservée toute l'année à la Casa Paîral

 

1966 - Ouverture de la route de l'Art Roman; une sardane est dansée à cheval sur la frontière au Col d'Ares.

 

1967 - La flamme arrive à Barcelone et est distribuée dans tous les Pays Catalans.

 

1975 - La flamme arrive à Paris

 

1976 - La flamme du Canigou transforme l'autoroute A9 "la Languedocienne" en autoroute A9 "la Catalana".

 

1978 - Congrès de la Barratina d'Or

 

1981 - Mr Maillach et l'amicale des Catalans d'Aix en Provence créent l'ordre di Menteneire Sant Janen.

 

1982 - La flamme est portée par avion à Tokyo, ainsi qu'au Parlement Européen à Bruxelles.

 

1985 - La flamme est reçue par le Président de la République à l'Elysée et à la Mairie de Paris.

 

1986 - La flamme est reçue à Strasbourg, au Parlement Européen et au Conseil de l'Europe.

 

2000 - La Flamme entre en Italie.

 

2001 - Congrès du Conseil Européen à MONACO des "Feux de la Saint Jean et de la Flama del Canigo".

 

 

23 DE JUIN

FETE NATIONALE DES PAYS CATALANS

FETE DE LA LUMIERE